f Trek dans le vallée du Langtang - Revede Nepal Trek dans le vallée du Langtang - Revede Nepal

Trek dans le vallée du Langtang

C’est le trek idéal pour les débutants et les familles. A une distance raisonnable de Katmandou (150km) le Langtang offre la possibilité de marcher dans des paysages magnifiques dominés par de hauts sommets. La faune et la flore y sont très variées. Vous y approcherez les ethnies Sherpas et Tamang dont la culture, la langue et la religion sont très proches des tibétains. En 1971, au Langtang, fut créé le premier parc national du Népal.

Au printemps, à la floraison des rhododendrons, le paysage prend des teintes de rouge, rose et blanc qui donnent un cachet particulier à cette randonnée.

Nom De Treks Date de départ Retour Prix de Trek DÉPART ASSURÉ Nous Contacter
Trek dans le vallée du Langtang 20/10/2019 02/11/2019 845€ Départ à partir de 4 personnes Réservation
Trek dans le vallée du Langtang 11/11/2019 23/11/2019 845€ Départ à partir de 4 personnes Réservation
Trek dans le vallée du Langtang 15/10/2019 27/10/2019 845€ Départ à partir de 4 personnes Réservation
Trek dans le vallée du Langtang 20/03/2020 01/04/2020 845€ Départ à partir de 4 personnes Réservation
Trek dans le vallée du Langtang 04/04/2020 16/04/2020 845€ Départ à partir de 4 personnes Réservation
Trek dans le vallée du Langtang 11/04/2020 23/04/2020 845€ Départ à partir de 4 personnes Réservation

Nous Contacter

"]

J1/Arriver a Kathmandu

J 2/ Kathmandu – Dhunche (1 965 m) – Shyabrubensi (2 130 m).
La route s’élève dès que l’on sort de Kathmandu et franchit un petit col à Kakani, à 2 145 mètres d’altitude. Par temps clair, le panorama est superbe sur l’Annapurna II, le Manaslu et le massif du Ganesh Himal. Nous plongeons ensuite entre les rizières en terrasses de la large vallée de la Trisuli, pour arriver au gros bourg de Trisuli Bazar (548 m). La chaussée s’étrécit, serpente entre de nombreux éperons, arrive enfin à Dhunche et quelques kilomètres plus loin, terminus à Shyabrubensi. Nuit en lodge.
7 à 9 h de route et piste. 112 km.

J 3/ Shyabrubensi – Camp de la rivière (2 000 m)
La marche commence au milieu des bambous. Les terrasses, bien régulières, s’étagent sur le versant, témoins silencieux du travail des hommes. Un pont suspendu traverse la Langtang Khola. Sur la rive opposée, agréable progression au milieu d’une dense forêt de pins, bouleaux, chênes et bambous. Soyez attentifs, les hardes de singes Langur habitent la forêt en nombre, ainsi que plusieurs variétés d’oiseaux multicolores. D’autres hôtes discrets se cachent à nos yeux attentifs : sangliers, panda roux, et même ours de l’Himalaya. Nuit enlodge.
4 à 5 h de marche.

J 4/ Camp de la rivière – Gore Tabela (2 970 m)
La journée s’ouvre par une rude montée, sous les draperies de nombreuses cascades. Une descente graduelle conduit à Lama Hotel. La végétation change : érables, chênes, rhododendrons à floraison printanière époustouflante nous entourent. Hérauts annonciateurs de la haute montagne, les flancs étincelants du Langtang Lirung se découvrent peu à peu. L’altitude augmente, la forêt clairsemée cède la place aux arbustes. Nuit en lodge.
5 à 6 h de marche.

J 5/ Gore Tabela – village de Langtang (3 430 m)
Journée courte pour optimiser notre acclimatation, mais la montée continuelle doit s’aborder d’un pas mesuré. Halte au check-post du parc national où, dans une joyeuse bonhomie, le fonctionnaire local tamponne nos permis. Emergeant de la gorge étroite, le chemin s’engage dans une large vallée glaciaire : le monde de l’altitude commence ici. Murs de mani gravés du mantra “Om Mani Padme Um”, triptyques protecteurs du village, drapeaux à prières flottant au vent,chörtens, marquent l’entrée en terre bouddhiste. N’oubliez pas, afin de ne pas encourir la colère des divinités, tous ces monuments religieux se contournent par la gauche ! Langtang, unique village de la haute vallée, s’éveille sous une lumière éclatante. Maisons en pierre aux toits plats, cônes de bouse de yack séchée, l’architecture rappelle le proche Tibet. Eleveurs de yacks, les habitants cultivent le sarrasin, l’orge, le millet et les pommes de terre. Profitez de votre après-midi de repos pour observer le mode de vie local. Nuit en lodge. 
3 h de marche.

J 6/ Langtang – Kianjin Gompa (3 870 m)
De vastes pâturages s’étalent au-delà du village. La pyramide parfaite du Dorje Lakpa ferme la vallée. Nous gagnons toujours de l’altitude, mais régulièrement : la marche s’avère plus facile que la veille. La houle de pierre d’une ancienne moraine constitue un promontoire d’où nous découvrons le monastère de Kyanjin se détachant sur les flancs glacés du Langtang Lirung. Encore une heure de marche pour atteindre ce lieu isolé, ultime habitat de la vallée. Après le pique-nique, les plus courageux peuvent gravir les pentes du Kyanjin Ri (4 773 m). A moins de préférer la visite de la fromagerie locale, témoin de l’aide apportée par les Suisses dans les années 60. Nuit en lodge.
5 à 6 h de marche.

J 7/ Ascension du Tsergo Ri (4 984 m)
Journée complète consacrée à découvrir la haute vallée du Langtang. Le Tsergo Ri, d’où l’on découvre une large vue circulaire, s’impose comme belvédère : Langtang Lirung (7 246 m), Naya Kanga (5 846 m), Dorje Lakpa (6 966 m), Langshisa Ri (6 427 m) et au loin le sommet du Shishapangma (8 013 m). L’aller-retour constitue une belle journée d’efforts, mais le terrain ne comporte pas de difficultés autres que l’altitude. Une alternative moins sportive consiste à remonter la vallée pour atteindre les alpages d’estive de Langshisha Karka. La dénivelée, certes moindre, éprouve peu les muscles, mais il faut compter 8 à 9 heures de marche. Nuit en lodge.
7 h de marche. DM : 1100 m. DD : 1100 m pour le Tsergo Ri.

J 8/ Kianjin Gompa – Lama Hotel (3 020 m)
Descente en une seule étape pour rejoindre Lama Hotel. Après notre séjour en altitude, retour dans la forêt tropicale ! Le changement s’effectue brusquement. Nuit en lodge.
6 h de marche.

J 9/ Lama Hotel – village supérieur de Shyabru (2 260 m)
Suite de la descente. Peu après l’étape du premier soir, nous bifurquons en direction du village supérieur de Shyabru. Le chemin s’élève en balcon. Environ 80 habitations alignées sur un éperon forestier se serrent les unes contre les autres. Les plus anciennes, aux fenêtres ouvragées et poutres sculptées, offrent un bel exemple du travail des menuisiers tamangs. Nuit en lodge.
5 à 6 h de marche.

J 10/ Shyabru – Dhunche
L’étape débute par une rude montée pour atteindre les chörtens et les drapeaux à prière qui marquent la ligne de partage des eaux entre la Langtang Khola et le bassin de la Trisuli. Il ne reste plus qu’à nous laisser glisser entre les collines couvertes de pins et de rhododendrons jusqu’aux rizières de la vallée. Notre bus nous attend au terme de la descente. Court transfert de 30 minutes. Dhunche marque le retour à la civilisation. Nuit en lodge.
4 à 5 h de marche.

J 11/ Dhunche – Kathmandu Route de retour pour Kathmandu. Nuit à l’hôtel.

J12/ Kathmandu visit patan, baktapur,pasupati baudha etc

J 13/ Retour pour le france…

Ce qui est compris dans le prix :

Rêve de Népal organise vos transferts depuis/vers l’aéroport.

Une personne envoyée par l’agence vous attendra avec un panneau de l’agence ainsi que le nom de votre groupe.

Le calcul du tarif d’un trek dépend de plusieurs paramètres :
– Le déplacement depuis Katmandou jusqu’au départ du trek et le retour à Katmandou.
– La nécessité ou non d’un vol intérieur ( Camp de base de l’Everest ou tour des Annapurnas par exemple)
– Le nombre de participants.
– Le coût des prestations locales (lodge, repas, permis etc…) qui varie d’une région à l’autre.
– Et d’autres facteurs de variation qui peuvent se présenter dans les treks « sur mesure ».

Nous vous prenons en charge à l’aéroport jusqu’au jour de votre transfert à l’aéroport pour votre départ.

Ce qui est compris :

1 – Les transferts d’aéroport à aéroport en taxi ou minibus privé.
2 – Les nuits en hôtel à Katmandou  petit-déjeuners inclus.
3 – Les visites de Katmandou et sites environnants incluant le guide et le transport en taxi ou minibus.
4 – La pension complète en lodge pendant les jours de treks. (petit-déjeuner, lunch, dîner)
5 – Les guides et les porteurs. (incluant leur nourriture, logement, salaire, assurance, équipement)
6 – Les permis d’entrée dans les Parcs Nationaux et tous les autres permis.
7 – Les transferts intérieurs de et vers katmandou.
8 – Les taxes gouvernementales.

Ce qui n’est pas compris :

1 – Les repas à Katmandou.
2 – Les boissons.
3 – Le vol international A/R vers Katmandou.
4 – Le visa d’entrée au Népal. (US $ 40 pour 1 mois)
5 – Une assurance assistance couvrant les frais de transfert en hélicoptère.
6 – L’équipement personnel pour le trek. (Sacs à dos, habits, chaussures etc…)
7 – Les pourboires pour les porteurs.

Pour avoir un devis très précis du trek que vous souhaitez réaliser merci de nous contacter en précisant :
– Le trek choisi (soit un trek proposé, soit un parcours à votre convenance que nous établirons ensemble).
– Le nombre de participants.
– La date retenue ( en considérant que les deux périodes principales pour les treks au Népal sont le printemps (Mars, Avril, jusqu’au 15 mai) et l’automne (du 15 septembre au 15 décembre). Le Mustang n’étant pas soumis au même régime de mousson que les autres régions du Népal sont aussi de très agréables randonnées pendant la période estivale.

// Script by Sarmad Gardezi